Maux de tête sévères - Comprendre les céphalées autonomes du trijumeau - types, physiopathologie, traitement

Evaluer:
5
ajouté le:
il y a 2 ans
nombre de vues:
4090
specialité médicale:
Pour les etudiants

Description

La céphalée autonome du trijumeau affecte un côté de la tête et est associée à des caractéristiques autonomes crâniennes telles que le ptosis, l'injection conjonctivale, le larmoiement et la rhinorrhée. On pense malheureusement que la céphalée autonome du trijumeau affecte moins de 0,1 % de la population. Il existe 5 types principaux, les céphalées en grappe étant les plus courantes. La céphalée autonome du trijumeau (TAC) partage une physiopathologie similaire impliquant l'activation de l'hypothalamus et le réflexe autonome du trijumeau. Le traitement varie et dépend du type de TAC 

tags: céphalée physiopathologie anatomie tête traitement


Joanna Stachera
Éditeur

Joanna Stachera

médecin

Cet utilisateur partage également

Similaires

afficher plus